Take a fresh look at your lifestyle.

La Corée du Nord aurait exécuté au moins 7 personnes pour avoir regardé des vidéos de K-pop

150

Au moins sept personnes ont été exécutées publiquement en Corée du Nord pour avoir regardé ou distribué des médias sud-coréens, notamment des vidéos de K-pop, selon un nouveau rapport du Transitional Justice Working Group, un groupe de défense des droits de l’homme basé à Séoul. Le document indique qu’il y a eu au moins 23 exécutions publiques sous le règne du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, arrivé au pouvoir il y a dix ans suite à la mort de son père, Kim Jong-il.

Le groupe de défense des droits de l’homme a rédigé ce rapport, qui contient des détails poignants, en interrogeant des centaines de transfuges nord-coréens. « Les personnes interrogées ont souvent déclaré que les règles relatives aux exécutions publiques exigent que trois tireurs tirent un total de neuf balles dans le corps du condamné », indique le rapport. « Les familles des personnes exécutées étaient souvent forcées d’assister à l’exécution ».

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :