Take a fresh look at your lifestyle.

L’Arabie saoudite s’apprête à inaugurer son premier point de vente d’alcool depuis de nombreuses décennies

0

Un nouveau magasin d’alcool ouvrira prochainement au cœur de Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite. Cependant, la vente sera restreinte aux seuls diplomates non-musulmans et sera soumise à certaines conditions.

Ce développement suscite des questions sur l’évolution potentielle majeure au sein du royaume fermé de l’Arabie saoudite. Est-ce le début d’un changement significatif ou simplement un événement isolé ? Alors que le pays du Moyen-Orient investit dans les domaines de l’art et du sport pour améliorer son image à l’étranger, il prévoit l’ouverture d’une boutique inhabituelle, selon Challenges. Pour la toute première fois, un magasin d’alcool verra le jour au cœur de la capitale, Riyad. C’est une surprise dans un royaume ultraconservateur où tous les habitants, locaux ou expatriés, ne pourront pas acheter du vin, de la bière ou des spiritueux.

D’après plusieurs sources proches du dossier, seuls les diplomates non-musulmans auront le droit d’acheter de l’alcool dans ce magasin exclusif. Auparavant, certains pouvaient le faire via les valises diplomatiques, des moyens de transport utilisés pour échanger divers objets sous couvert de l’immunité diplomatique. Cependant, ils ne seront pas libres de leurs actions, car les autorités prévoient d’encadrer strictement ces ventes. Des quotas seront d’abord établis, puis les diplomates concernés devront s’enregistrer via une application mobile. De manière surprenante, tous les téléphones devront être placés dans une “pochette spéciale”.

Un Saoudien exprime des préoccupations face à cette nouveauté

Certains Saoudiens, dont deux hommes interrogés, expriment leur inquiétude quant à cette première, craignant pour l’identité du royaume musulman. “Ce n’est pas qui nous sommes”, déplore l’un d’eux, évitant de juger ceux qui consomment de l’alcool mais redoutant les répercussions sur la culture, la communauté, et surtout sur la jeunesse. “Disons que, si j’ai un frère plus jeune, s’il y a de l’alcool en circulation, il risque de devenir alcoolique”, confie-t-il. Son ami ajoute que l’idée d’introduire de telles substances dans le royaume est “effrayante”. Leur solution ? Que ceux qui souhaitent boire le fassent à l’étranger.

SAFETY PROMO AVEC CAPITAL. FR

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More