Take a fresh look at your lifestyle.

Un petit-fils a exaucé le dernier vœu de sa grand-mère: installer un pénis géant sur sa tombe

0 179

Catarina Orduña Pérez, une Mexicaine de 99 ans, avait une affection toute particulière pour les verges. Mais pas au sens où on l’entend.

Catarina Orduña Pérez, une Mexicaine de 99 ans, avait un dernier souhait de mourir. En tant que femme «très avant-gardiste», comme l’explique son petit-fils à VICE, son désir était d’avoir un pénis et des testicules géants installés au sommet de sa tombe.

Son petit-fils a exaucé son vœu. La statue a été installée en signe de «reconnaissance de son amour et de sa joie de vivre» le 23 juillet, dans un cimetière au Mexique. Mesurant 1,5 mètres de haut, elle pèse 600 pounds, soit près de 300 kilos.

Doña Cata, comme la surnommait affectueusement les habitants de la petite ville de Misantla, dans l’État mexicain de Veracruz, avait une affinité particulière pour les verges. Mais pas au sens où on l’entend.

Dans l’argot mexicain, le mot «verga» (que l’on peut traduire par «verge») a deux utilisations. Selon la façon dont il est formulé, il peut être utilisé comme une insulte, permettant de dire à quelqu’un d’aller se faire foutre («vete a la verga») ou qu’il ne vaut pas plus qu’un pénis, c’est-à-dire qu’il ne vaut rien («vales verga»).

LIRE LA SUITE ICI

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :