Take a fresh look at your lifestyle.

L’ancien président de la Fédération espagnole de football risque une peine de deux ans et demi de prison pour un baiser forcé

0

Luis Rubiales, président de la fédération espagnole de football, est accusé d’avoir embrassé Jenni Hermoso de manière non consensuelle après la victoire en Coupe du Monde, et il risque une peine de prison ferme.

Luis Rubiales risque-t-il une condamnation à la prison ? Après la victoire de l’Espagne à la Coupe du Monde féminine, le président de la fédération espagnole de football aurait contraint Jenni Hermoso, membre de l’équipe nationale, à l’embrasser sur la bouche.

La joueuse de football, actuellement en activité au Mexique, a dénoncé cet acte qui a conduit au départ du responsable du football espagnol suite à un scandale médiatique majeur et à ses positions controversées.

Rubiales aura l’opportunité de présenter sa défense

En résumé, Luis Rubiales, président de la fédération espagnole de football, est accusé d’avoir embrassé Jenni Hermoso de manière non consensuelle après la victoire en Coupe du Monde, et le parquet demande une peine de deux ans et demi de prison.

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More