Take a fresh look at your lifestyle.

Amazon France : retire des poupées sexuelles de fillettes asiatiques de son site

265

- Advertisement -

Amazon France : retire des poupées sexuelles de fillettes asiatiques de son site.

Après une vive polémique sur les réseaux sociaux, de nombreuses associations ont alerté le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, qui a demandé à la plateforme de retirer les poupées sexuelles de son site.

 

Selon l’ONU, plus de 750.000 prédateurs sexuels rodent en permanence sur les réseaux sociaux. Des chiffres glaçants qui poussent les associations à se mobiliser quotidiennement afin d’enrayer ce problème. Ce samedi 15 août, une vive polémique a eclaté sur Twitter concernant la commercialisation de poupées sexuelles de fillettes asiatiques vendues par Amazon. De nombreux internautes et des associations ont alerté le géant ainsi que le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, Adrien Taquet.

 

L’association Internationale des Victimes de l’Inceste avait donné l’alerte le samedi 15 août 2020 sur son compte Twitter. Ces objets sont « illégaux car l’article 227-23 du Code Pénal interdit la représentation d’un mineur lorsque cette représentation présente un caractère pornographique », indiquait l’association.

- Advertisement -

Suite à la polémique, Adrien Taquet, qui doit mettre en place une commission indépendante sur les violences sexuelles faites aux enfants à l’automne, a immédiatement demandé l’arrêt des ventes des poupées. « Suite aux alertes des associations que je remercie, j’ai demandé à Amazon France de mettre fin à la commercialisation sur leur plateforme de poupées sexuelles à l’effigie d’enfants », a détaillé Adrien Taquet sur Twitter, « ce qu’Amazon France a immédiatement fait en s’engageant à rester vigilant ».

- Advertisement -

« La protection des enfants et adolescents est une priorité pour nous », a de son côté réagi Amazon France. « Tous les vendeurs partenaires sont tenus de suivre nos politiques de vente et toute infraction entraîne l’application de mesures appropriées, lesquelles comprennent notamment la suppression potentielle du compte du vendeur ».

Malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’Amazon fait preuve de négligence. En 2018, le site de vente en ligne avait été épinglé pour avoir mis en vente un livre intitulé « Le guide du pédophile de l’amour et du plaisir » (The Pedophile’s Guide to Love and Pleasure), signé Phillip R. Greaves. Le géant s’était d’abord retranché derrière le refus de la censure avant de retirer définitivement l’ouvrage de sa plateforme.

SOURCE : AUFEMININ 

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More