Take a fresh look at your lifestyle.

BOLIVIE : DES PARLEMENTAIRES S’EXPLIQUENT À COUPS DE POING (VIDÉO)

24

BOLIVIE : DES PARLEMENTAIRES S’EXPLIQUENT À COUPS DE POING (VIDÉO)

PAR JÉROME PASANAU

 UN SÉNATEUR DE DROITE ET UN DÉPUTÉ DE GAUCHE EN SONT VENUS AUX MAINS DANS L’HÉMICYCLE, AVANT D’ÊTRE IMITÉS PAR DEUX AUTRES ÉLUES QUI SE SONT TIRÉES LES CHEVEUX.

Deux membres du Congrès bolivien se sont violemment affrontés à coups de pied et de poings mardi 8 juin, lors d’une séance parlementaire publique, consacrée à un rapport sur la détention de l’ancienne présidente de droite Jeanine Áñez. Le sénateur Henry Montero, du parti de droite Creemos et le député Antonio Gabriel Colque, du Mouvement vers le socialisme, en sont venus aux mains dans l’hémicycle, selon des images diffusées par la télévision, alors que le ministre de l’Intérieur Fernando del Castillo rendait compte de ce rapport.

Le ministre a notamment évoqué la situation politique née de la démission en 2019 de l’ex-président Evo Morales, réitérant les accusations du MAS et de ses alliés sur un coup d’État de l’opposition après la nomination d’un président intérimaire en la personne de Jeanine Añez. L’opposition a au contraire dénoncé l’incarcération en mars dernier de Jeanine Añez, la considérant comme une violation de la loi et a de nouveau rejeté les accusations de coup d’État, assurant que les Boliviens s’étaient soulevés en 2019 contre Evo Morales, accusé de fraude électorale.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :