Take a fresh look at your lifestyle.

L’écrivain haïtien Jean D’Amérique honoré à l’occasion des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2020- SAFETY PROMO

8

- Advertisement -

L'écrivain haïtien Jean D'Amérique honoré à l'occasion des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2020- SAFETY PROMO

Lauréats :
 Jean D’Amérique – Cathédrale des cochons (Prix Jean Jacques Lerrant)

Les Journées de Lyon organisent depuis 30 ans le plus important concours d’écriture dramatique de l’espace francophone.
Pour cette édition, 350 textes ont été reçus, lus, relus, annotés, et âprement discutés (1200 fiches de lecture produites).

- Advertisement -

Jean D’Amérique intègre l’École Nationale Supérieure et la Faculté d’Ethnologie, en 2013, pour des études de philosophie et de psychologie, qu’il abandonne par la suite pour se consacrer à l’écriture.

Poète, dramaturge, il anime des ateliers d’écriture, contribue à plusieurs revues littéraires et arpente les scènes pour donner voix à ses textes poétiques. Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre, souvent repérées par des dispositifs dédiés aux écritures dramatiques contemporaines, et mises en lecture ou au plateau.

En 2015, il publie son premier recueil de poèmes Petite fleur du ghetto, mention spéciale du Prix René Philoctète  et sélection au Prix Révélation Poésie de la Société des gens de lettres En 2017, il enchaine avec Nul chemin dans la peau que saignante étreinte, « collier de ciel et de sang » où il présente le corps, tantôt errant tantôt mutilé dans une poésie dense. Ce recueil a été finaliste du Prix Fetkann de la poésie et lauréat du Prix de la Vocation décerné par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet.

- Advertisement -

En 2019, installé entre Paris et Bruxelles, Jean D’Amérique, avec le collectif Loque Urbaine, crée Transe Poétique, festival international établi à Port-au-Prince et qui met en avant la poésie à travers différentes.

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés.