Take a fresh look at your lifestyle.

Spotify prépare un outil de reconnaissance vocale pour proposer de la musique selon votre humeur

277

Spotify prépare un outil de reconnaissance vocale pour proposer de la musique selon votre humeur.

Spotify s’est vu valider un brevet décrivant une fonctionnalité de recommandation musicale qui repose sur l’humeur de l’utilisateur, identifiée grâce à la reconnaissance vocale.

- Advertisement -

En février 2018, Spotify déposait aux États-Unis un brevet pour une nouvelle technologie décrite comme permettant d’analyser la voix de l’utilisateur pour lui suggérer des contenus musicaux relatifs à son humeur. Presque trois ans plus tard, le brevet a été approuvé ce janvier 2021.

Une musique pour se relaxer, ou plutôt pour se motiver ?

Plus précisément, Spotify planche sur une fonction particulièrement précise de reconnaissance vocale et audio. Celle-ci serait capable d’identifier « un état émotionnel, un genre, un âge ou un accent » lorsque l’utilisateur parle.

Cela permettrait de juger l’humeur et l’état d’esprit de la personne à ce moment précis, Spotify pouvant alors suggérer des recommandations musicales en fonction de la situation.

Cela rappelle un autre brevet déposé ultérieurement par le groupe derrière le service de streaming musical le plus populaire au monde, qui décrivait un système de suggestions fondé sur les traits de personnalité de l’utilisateur.

Les algorithmes de recommandation au centre de la stratégie des plateformes

En tout cas, il semble que Spotify prenne très au sérieux le fait de mettre en avant des contenus pertinents à ses utilisateurs, tout comme toutes les plateformes du genre, audio ou vidéo, pour contenter et fidéliser leur audience. Dernier exemple en date de l’importance des algorithmes de recommandation : le succès de TikTok.

Cela pose bien sûr certaines problématiques. Ces algorithmes ont tendance à nous enfermer dans une bulle de contenus similaires, nous empêchant de découvrir d’autres genres et de nous ouvrir à d’autres idées ou œuvres.

Et ces fonctionnalités reposent bien sûr l’exploitation de nos données personnelles, un autre enjeu majeur de ces dernières années, la montée de Signal et Telegram face à WhatsApp prouvant un intérêt croissant des utilisateurs pour le respect de leur vie privée.

Source : TechRadar

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More