Take a fresh look at your lifestyle.

Culture: RASIN, c’est du 20 au 27 Mars, au Cap-Haïtien

402

Pendant plus d’une semaine, dans la deuxième ville d’Haïti, les veines et artères se changeront en racines pour que s’ancre cette plante qu’est l’urgence poétique dans les corps et les interdise toute périssabilité. L’art, dans son absolue finitude, se cuisinera et se consommera à l’exclamatif. La banalité se bannira pour faire place à l’exquis.
Un festival dénommé « Rasin », voilà le prétexte de Schebna B. Vilnor Bazile pour dédier exactement huit (8) jours rien qu’à la beauté. Safety Promo a interviewé l’organisatrice de l’évènement.

Rasin festival Atizay, pourquoi ?

Pour un projecteur sur les jeunes artistes du Cap (en particulier sur les domaines présentés sur scène), pour un espace dédié à l’expression artistique, pour un trait d’union entre public, artistes, média et autres structures travaillant dans le culturel et surtout pour un ochan à la littérature haïtienne, au théâtre, au slam, au cinéma, à la peinture, à la musique. C’est aussi pour marquer certaines dates stratégiques : 20 Mars, la journée du conte et aussi celle de la francophonie qui favorise la diversité culturelle ; 21 Mars la journée mondiale de la poésie, et le 27 Mars ; journée mondiale du théâtre.

D’où est venue l’idée ? Et pourquoi « Rasin » comme nom ?

L’idée d’un festival sur les arts du spectacle est venue en réponse au question de support aux jeunes qui voudraient travailler dans le domaine culturel. Quand je dis support, j’entends un espace de présentation, un public, une promotion, de la reconnaissance autour d’une production artistique plutôt de taille.
“Rasin” dans le sens des origines profondes, et en créole haïtien pour une affirmation de notre stature de peuple quand il est question de nous exprimer.

Où se déroulera le festival ? Combien de temps durera-t-il?

Rasin sera présenté en huit jours sur cinq lieux différents. L’Alliance Française du Cap-Haitien, la Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine, la salle de spectacle du Collège Notre Dame et celle de Plux Hotel, et aussi Masure où se tiendra le lancement. La programmation s’étend du 20 au 27 Mars.

Parlez-nous un peu de la programmation

Après le lancement, le 21 Mars sera complètement dédié à la poésie. Causerie, vente-signature, lecture-spectacle, dans les murs de la Société Capoise d’Histoire et de Protection du Patrimoine.
Mardi 22, projection d’un documentaire de Arnold Antonin sur la vie de Tiga, un peintre qui a marqué la culture haïtienne. Une causerie sur la création artistique s’en suivra avec Ronel Marcellus, peintre et co-responsable de programme d’arts visuels de la Faculté des Beaux-Arts au Campus Henry Christophe de Limonade. “Machann rèv”, un spectacle de Slam, sera présenté tout de suite après.
Mercredi 23, Taciana Latortue, comédienne, et Kabysh, chanteur et comédien, parleront de la vie sur scène à l’Alliance Française. Un peu plus tard dans la même journée, à la salle de spectacle de Plux Hotel, la première pièce de théâtre du festival, “Ta bouteille ou moi”.
Jeudi 24, à l’Alliance Française, conférence-débat sur la question de la langue dans le processus de création artistique. Un espace de divertissement s’en suivra avant “le schizocidaire exemplaire”, une pièce de Nicolas Joseph mise en scène par Guesly Michel.
Vendredi, “Èske lakou a ap dòmi?” pour dire des contes, chanter de ces musiques traditionnelles, micro-ouvert pour des poésies et musiques, de l’animation pour tenir la cour de l’Alliance Française bien éveillée. La pièce “Samba” sera présentée pour clôturer la journée.
Samedi 26, deux pièces de théâtre. D’abord le monologue “dossier déclassé” à l’Alliance Française et ensuite “Madan Leya” au Collège Notre Dame.
27 Mars, huitième jour de Rasin, le concert de clôture à Plux Hotel sera aussi l’occasion de remettre les récompenses du Prix-Poésie Jean-Élie François.

Les entrées seront-elles gratuites ?

Il n’y aura que 3 spectacles payants. Mercredi, samedi et dimanche, les deux pièces de théâtre (“Ta bouteille ou moi” et “Madan Leya”) et le concert de clôture.

Y aura-t-il un moyen de vivre l’activité, n’étant pas au Cap ?

L’équipe de communication se fera un devoir de partager les clichés de chaque activité. Il y aura aussi des prises vidéographiques de certains spectacles qui seront sur les pages facebook et instagram de Rasin (rasin_festivalatizay).

À quand la prochaine édition ?
Rasin festival Atizay dans d’autres villes, demain ?

L’idée est de garder les thématiques offertes par les dates retenues. Donc une prochaine fois serait envisageable en Mars 2023.

Le Festival «Rasin» est une initiative de Schebna B. Vilnor Bazile en partenariat avec Konbit’Ay, Haitinéraire, Prix Poésie Jean-Élie François, Alliance Française, Agora, Historic Haiti, SCHPP, et d’autres structures médiatiques et culturelles du Cap.

Entretien réalisé par Emmanuela DERISSAINT.
emmade[email protected]

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Notre Application Mobile est Disponible
Recevez toutes nos actualités avec notre application
%d blogueurs aiment cette page :