Take a fresh look at your lifestyle.

Reed Hastings : « Chez Netflix, le patron n’est pas là pour dire ce qu’il faut faire »

946

Reed Hastings : « Chez Netflix, le patron n’est pas là pour dire ce qu’il faut faire »

Reed Hastings n’est pas un donneur de leçons. Mais à soixante ans, le patron de Netflix partage son expérience dans « La règle ? Pas de règles », un livre sur la « culture de la réinvention ». Entretien exclusif avec Les Echos.

Par David BarrouxPublié le 25 févr. 2021 à 7:29Mis à jour le 27 févr. 2021 à 8:38

Reed Hastings sait de quoi il parle. Lui qui failli être Marine, préféra finalement s’enrôler dans les Peace Corps (ce bataillon de jeunes Américains qui mènent des missions d’éducation dans des pays pauvres). Et après avoir achevé ses études à Stanford en 88, il lance une entreprise de logiciels qui sera rachetée par un rival. Après cet échec relatif, il crée en 1997 Netflix et révolutionne la location de films en proposant d’envoyer des DVD par La Poste pour un abonnement à prix fixe. Il provoquera la faillite de Blockbuster qui louait des K7 vidéo en pénalisant ses clients pour le moindre retard.

LIRE LA SUITE ICI

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :