Take a fresh look at your lifestyle.

Adidas réclamerait 250 millions de dollars à Kanye West

Adidas demanderait à Kanye West une somme de 250 millions de dollars suite à la rupture de leur partenariat en 2022, consécutive aux remarques antisémites faites par l’ex-mari de Kim Kardashian. Kanye West affirme que son ancien partenaire cherche à le nuire.

Kanye West fait son retour avec un nouvel album, Vultures 1, mais il est également confronté à de nouvelles accusations de persécution teintées d’antisémitisme. Sur Instagram, le rappeur a diffusé un monologue étendu où il révèle qu’Adidas l’a poursuivi en justice, exigeant 250 millions de dollars de dédommagement. Cet incident marque un nouvel épisode dans la relation entre l’équipementier et l’artiste, qui avaient mis fin à leur partenariat en 2022.

Depuis 2013, Adidas vendait les créations de Kanye West, incluant ses célèbres modèles de baskets Yeezy. Cependant, en 2022, Ye, comme il se fait maintenant appeler, a tenu des remarques antisémites, notamment sur X (ex-Twitter), ce qui a conduit à la rupture de leur accord. Pour l’ex-mari de Kim Kardashian, depuis lors, l’entreprise – et le “système” – complotent pour le faire échouer.

Dans cette récente vidéo, il déclare que la marque Adidas le poursuit en justice, mais en plus, elle commercialise ses Yeezy “dans des coloris non approuvés” et surtout, sans lui verser de rémunération. Il déclare : “Ils ne me rétribuent pas pour ces chaussures qu’ils vendent avec mon nom dessus. Ils utilisent les clauses du contrat et leurs cinquante ans d’expérience dans le business pour exploiter un artiste, l’un de vos artistes préférés, sous vos yeux et en plein jour.”

Diagnostiqué bipolaire, Kanye West demande à ses fans, dans une autre publication, de « ne pas acheter » les nouvelles versions des Yeezy, tout en dénonçant les attaques dirigées contre lui. Il exprime : « Toutes ces célébrités et le public se sont mobilisés contre un tee-shirt ou la couleur de mon chapeau, mais lorsque vous réalisez que mes enfants me sont cachés ou qu’une entreprise parmi les plus lucratives exploite l’un de vos héros dans la vraie vie, personne n’intervient ou ne dit rien ». Il fait référence au tee-shirt « White Lives Matter », reprenant un slogan de l’extrême droite, qu’il avait porté lors de son défilé en 2022.

À ce moment-là, il avait également accusé son ex-femme de l’empêcher de voir leurs quatre enfants : North, Saint, Psalm et Chicago. Pourtant, sa fille aînée, âgée de 11 ans, a contribué à ce nouvel album. Kanye West conclut en affirmant : « Le système étant ce qu’il est, que comptez-vous tous faire maintenant ? Retirer à nouveau mon album, geler à nouveau mes comptes, menacer une fois de plus les gens de ne pas travailler avec moi ? ».

Le public a eu l’occasion d’écouter son album le dimanche 25 février à l’AccorArena et de constater qu’après avoir présenté des excuses pour ses remarques antisémites, il les réitère. C’est particulièrement notable dans le titre “Vulture”, où il se demande : “Comment puis-je être antisémite ? Hier soir, j’ai eu des relations sexuelles avec une femme juive”, ou encore dans “Stars”, où il rappe qu’il “compte maintenant quelques Juifs dans l’équipe”.

Les fans qui soutiennent Kanye West depuis le début pourraient chercher un certain réconfort en considérant que leur idole traverse une nouvelle crise. En effet, il avait été diagnostiqué bipolaire en 2016 après avoir été hospitalisé en urgence en psychiatrie. Cependant, Kanye West rejette désormais ce diagnostic, arguant que le médecin qui l’avait évalué était de confession juive. Selon lui, il ne souffre pas de troubles bipolaires, mais il affirme plutôt posséder un “superpouvoir” là où d’autres tentent de le “contrôler”.

https://www.instagram.com/reel/C30bJPiIUmj/?utm_source=ig_web_copy_link

Les commentaires sont fermés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More