Take a fresh look at your lifestyle.

Cet hôtel qui tourne sur lui-même pourrait flotter dès 2025

0 65

La démesure des projets qui voient le jour au Qatar peut impressionner. Les budgets, colossaux, permettent aux œuvres les plus dingues de sortir de terre. Ou de mer. C’est le cas de ce projet initié par un cabinet d’architecture turc. Sur 35 000 mètres carrés, Hayri Atak Architectural Design Studio prévoit de construire un hôtel rotatif de 152 chambres avec de la verdure partout, des piscines intérieures et extérieures, un terrain de basket, un mini golf, des bars, des salles de sport, des saunas… bref, tous les équipements d’un hôtel 5 étoiles sont là. Pour y accéder, une route, un héliport ainsi qu’un port seront construits. Mais le plus surprenant dans ce bâtiment, c’est qu’il tourne sur lui-même, comme les aiguilles d’une montre.

Ceci étant dit, vous n’aurez pas l’impression de vivre dans un chronomètre géant. Le tour complet prend 24 heures, comme l’indique le site The New Atlas (ce qui veut aussi dire que la vue depuis la chambre n’est jamais vraiment la même). L’immense toit en verre, en forme d’entonnoir, a été pensé pour récolter l’eau de pluie et irriguer les plantes et la végétation de l’hôtel. Des panneaux solaires et des éoliennes fourniraient aussi de l’énergie. Le fait que l’hôtel tourne sur lui-même permettrait aussi d’utiliser l’énergie marémotrice pour qu’au final, l’établissement soit 100% autonome.

La prochaine étape pour le cabinet est désormais d’évaluer la faisabilité du projet et de vérifier tous les éléments techniques avant de débuter la construction. Pour l’heure, Hayri Atak Architectural Design Studio mise sur une éventuelle ouverture en 2025, et n’a pas précisé dans quelle ville le premier pourrait voir le jour. En espérant  qu’à l’instar des futurs clients, le cabinet ne tourne pas en rond sur la suite du projet.

LIRE LA SUITE ICI

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :