Le directeur général de la police nationale impose le port du masque à tous les policiers nationaux. Ces instructions sont destinées à renforcer la lutte contre l’épidémie de coronavirus, selon franceinfo. Depuis mercredi 19 août, les policiers nationaux doivent donc porter le masque « dans tous les espaces clos et partagés » ainsi que « dans l’exercice des missions susceptibles de mettre les personnels au contact physique du public », précise la note. De plus, ce port est aussi obligatoire dans « les véhicules de service lorsqu’ils sont occupés par plus d’un agent ».

LIRE AUSSI, Coronavirus : dès le 1er septembre, le port du masque deviendra obligatoire en entreprise

De plus, les instructions précisent que « les masques en tissu seront privilégiés dans les lieux collectifs de travail ». Les fonctionnaires recevront des masques individuellement. Par ailleurs, le directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, appelle les policiers à continuer de respecter les gestes barrières, ainsi que de privilégier la visioconférence si possible. Il recommande donc aux forces de l’ordre de respecter une distance d’au moins un mètre entre eux, « y compris pour se saluer et se restaurer ». Le 21 mars, les syndicats avaient demandé que le port du masque soit autorisé pour les policiers en intervention. Selon Le Parisien, le chef de la police avait tempéré cet usage, fable au manque de stocks disponibles.

LIRE LA SUITE ICI